Les questions de départ

Version 2023

Les enquêtes 2023 n’ont pas permis de conclure si un thème prédéfini était utile ou non pour faciliter la mise en lien des participants. Les premières expériences nous orientent vers le scénario suivant :

Inviter à un échange simple sur « ce que chacun vit » lors d’un premier cercle, puis une fois la dynamique d’échange et la confiance un peu plus établies, proposer les « cartes-thèmes » pour un second cercle (avec d’autres participants, ou les mêmes). Laisser plusieurs options sur la façon de les utiliser : soit tirage au sort pour le groupe, soit chacun.e tire une carte, et choisit de parler ou pas de ce sujet.

Les thèmes 2023 proposés ci-dessous sont plus universels et moins « orientés » que ceux de 2020 (voir plus bas). Vous pouvez bien entendu créer des variantes pour les Tiers Liens que vous souhaitez organiser, et en partager ici l’expérience.

Ce que je vis
de triste
et de joyeux
Ce que j’aime faire
Ce qui me donne
envie d’agir
Ce qui me manque,
ce que j’ai en trop
Comment je navigue
entre solitude, amitiés
et communautés ?
En quoi suis-je semblable,
différent de vous ?
Avec qui j’aurais
du mal
à faire la paix ?
L’entreprise, l’emploi,
le travail (ou pas)
dans ma vie
Liberté, égalité, fraternité :
j’y crois encore ?
J’y contribue ?
Le monde, la planète :
Je suis dépassé
et/ou engagé ?
3 familles de thèmes : Moi, ma vie ; Moi et les autres ; Moi et le monde

J’ai aussi créé une famille de cartes « relation » pour éclairer les processus d’écoute et prise de parole, si les participants le souhaitent. Des participants m’ont dit qu’elles pourraient aussi servir de cartes thème. Pourquoi pas, plutôt à mon avis pour des groupes déjà « expérimentés ». Présentation prochainement en ligne…

Version 2020

La page « processus d’échange » propose deux scénarios :

  • Percevoir et ressentir ensemble
  • « tous pour un(e) »

Dans le premier cas, une « question de départ » peut remplacer les invitations assez générales et « donner le la » d’une session. Elle peut être choisie par le facilitateur, par le groupe lors de la session précédente, ou tirée au sort.

La liste qui suit n’est ni limitative ni parfaite. Là encore vos retours d’expérience pourront l’améliorer au fil du temps. Trouvez aussi votre façon de ne pas imposer un thème qui pourrait indisposer un participant, surtout lors des premières rencontres (ensuite, le groupe devient aussi une ressource pour explorer un peu plus nos zones d’ombre)

Voici donc quelques propositions, certaines plus tournées « vers le monde qui change » et d’autres plus tournées vers nos « mondes intérieurs ». N’oubliez pas que même dans le premier cas il s’agit de parler de nos vies, ici, pas de principes abstraits… et que l’intérieur et l’extérieur se rejoignent, se répondent en permanence. Sous forme de « cartes » à tirer, jeu à compléter…

Avec d’autres propositions, cela donne :

3 cartes « MOI, MA VIE »

  • Ce que je vis de triste et de joyeux
  • Ce qui se passe et m’effraie, ce qui me donne envie d’agir
  • Vie et mort : des humains, du vivant sur la planète
    Plus symboliquement : Ce que je dois laisser partir, ce que je peux accueillir

3 cartes « MOI DANS LE MONDE »

  • solitudes, amitiés et communautés
  • le travail / métier / emploi… ou pas
  • l’accès aux connaissances, à la formation

3 cartes « LA SOCIETE, LE MONDE »

  • L’entreprise, son rôle, ses valeurs
    + argent, richesse et pauvreté
    + les technologies dans nos vies
  • Politique, démocratie et participation :
    ma vision, mes engagements
  • Compétitions et solidarités internationales
    + migrations actuelles et à venir
    + les ODD (objectifs de développement durable, ONU) et moi